qu’est ce qu’une détox métaux lourds ?

Tout ce qu’on ne vous dit pas sur la détox métaux lourds

Les métaux lourds sont à l’origine de problèmes de santé réversibles ou chroniques. Le rapport ESTEBAN en a d’ailleurs montré l’impact sur les populations françaises adultes et enfants. Il est alors nécessaire de prévenir ces problèmes de santé, en réalisant régulièrement une détox métaux lourds. La détox métaux lourds peut être réalisée en combinant plusieurs moyens : un mode de vie sain, une préservation des émonctoires naturels, une chélation des métaux lourds présents dans le corps (sang et tissus profonds). On vous explique tout le processus.

Le constat du rapport ESTEBAN et la nécessité de faire une détox métaux lourds

ESTEBAN est un programme de surveillance de la population française mené par Santé Publique France. Il a pour objectif d’étudier la santé générale de Français et les impacts de l’environnement, de la nutrition et du sport sur la santé. Il permet donc de mettre en lien la prévalence de certaines maladies chroniques et états de santé, et les relier à des causes potentielles ou avérées. 

Le rapport ESTEBAN, sorti en décembre 2021 a clairement alerté la population et les autorités de santé sur le lien entre santé et métaux lourds. Un échantillon représentatif de la population française (2503 adultes et 1104 enfants) a été soumis à des tests métaux lourds. Il semblerait qu’une grande partie de la population présente des valeurs supérieurs aux valeurs recommandées par l’Anses en plomb, arsenic, mercure et cadmium. En clair, nous sommes tous (adultes et enfants) plus ou moins contaminés aux métaux lourds. 

Cette étude a utilisé des analyses métaux lourds de type sanguin, urinaire et capillaire. Près de 97% à 100% de la population étudiée, serait contaminée aux métaux lourds. Il est nécessaire de rappeler que certains métaux lourds ou métalloïdes sont essentiels (oligoéléments), alors que d’autres métaux lourds sont extrêmement toxiques pour la santé humaine

L’étude ESTEBAN révèle que l’alimentation contribue à intoxiquer la population (poissons, crustacés, céréales), les habitudes de vie et lieux de vie (tabagisme, zones contaminées…). Elle met également en lumière l’usage d’engrais phosphatés et la présence de cadmium dans la population. 

Adopter un mode de vie sain pour limiter les intoxications métaux lourds

  • Préserver sa santé réside parfois dans des gestes simples du quotidien. Dans le cas des métaux lourds, il  est possible de prévenir d’une intoxication au travers de quelques règles et astuces.

  • Vous pouvez purifier l’eau à l’aide d’osmoseur à installer chez vous. Cependant, cet appareil a un coût élevé et nécessite des investissements quotidiens pour changer les membranes. Il s’avère très puissant car il élimine totalement des molécules présentes dans l’eau. Il intègre généralement une phase de reminéralisation sans quoi, l’eau ne pourrait pas être bue. D’ailleurs, l’eau en bonbonne est généralement très chargée en métaux lourds, car ils sont utilisés pour la fabrication des bonbonnes à eau. 

  • Limitez votre consommation de poissons d’élevage. En effet, les poissons ont tendance à accumuler du mercure. Cependant, les sardines et maquereaux sont généralement pauvres en métaux lourds. 

  • Évitez les fruits et légumes ayant poussé à l’aide d’engrais phosphatés. Il faudra privilégier les fruits et légumes issus de l’agriculture biologique. 

  • Le tabagisme est également un facteur à prendre en compte, car de nombreux métaux lourds sont contenus dans le tabac industriel. 

  • Vous pouvez également éviter d’utiliser du papier sulfurisé ou tout autre contenant métallique (boîte de conserve métallique, capsule de café en aluminium, casserole en aluminium, revêtements anti adhésifs détériorés…). 

  • Évitez les comportements et habitudes qui saturent votre foie. Le foie est l’organe de la détox. C’est lui qui filtre les polluants. Donc limitez ou éliminez le tabagisme, l’alcool, les sodas, le café …

  • L’utilisation de produits cosmétiques nécessite également une grande vigilance. Vérifiez la composition et supprimez l’utilisation de déodorants formulés avec des sels d’aluminium par exemple.

Préparer la détox métaux lourds et entretenir les émonctoires

 

Pour bien démarrer une détox métaux lourds, il est nécessaire de préparer le corps à la détox. Cela passe en effet par la préparation et l’entretien des émonctoires et des organes de filtration et élimination (reins, foie, peau, poumons…).

 

C’est une étape fondamentale, car la détox métaux lourds va entraîner une circulation des métaux lourds en vue de leur élimination par les voies naturelles (émonctoires). Ils sont éliminés du corps par les reins et le foie. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de lutter contre l’inflammation et préparer ces organes. Renforcez également la flore intestinale qui joue un grand rôle dans la digestion et l’élimination des polluants.

 

La préparation hépatique revient à prévenir l’inflammation. Pour cela, la curcumine (issue du curcuma) et les curcuminoïdes peuvent être utilisés. Ils vont prévenir l’inflammation (du foie notamment) liée aux polluants filtrés.

 

Yvery vous propose d’ailleurs Curcuminol. C’est un produit formulé à base de curcuma longa. Le curcuma a de nombreuses vertus. Il aide le corps à prévenir l’inflammation. Curcuminol est formulé sans pipérine (souvent à l’origine d’inflammation). Le curcuma contient de fabuleux antioxydants et contribue au maintien de l’organisme en bonne santé. Il est souvent utilisé pour prévenir et soulager les désagréments hépatiques, l’inflammation, les troubles de l’humeur, et contribue à préparer le foie à la détox métaux lourds. Le pouvoir antioxydant permet de prévenir les dommages potentiels que pourrait causer la circulation des métaux lourds pendant la détox.

 

Les oméga 3 sont également des molécules naturelles qui aident le corps à être en bonne santé. Ils soutiennent le système cardiovasculaire et le cerveau. Ils préviennent également l’inflammation. Yvery vous propose Carméga 3 issu d’huiles de sardines et maquereau riches en DHA et EPA. 

 

Le chardon-Marie et le Bouleau sont également deux plantes qui soutiennent la fonction hépatique. Elles aideront votre corps à éliminer les polluants circulant dans votre sang.

La détox métaux lourds grâce à la chélation

 

Après avoir préparé votre corps à la détox métaux lourds, il va falloir agir sur les métaux lourds. Les métaux lourds peuvent circuler dans le corps. Cependant, ils sont souvent stockés dans les tissus gras profonds (graisses, cerveau …). Pour atteindre les tissus profonds il faut utiliser des agents chélateurs.

 Qu’est ce que la chélation ?

La chélation est un procédé physico-chimique visant à déloger les métaux lourds du corps. 

Elle se fait à l’aide d’un chélateur.

Un chélateur est une molécule naturelle ou synthétique qui peut se fixer sur les métaux lourds ou agents métalloïdes souvent chargés positivement. Le chélateur agit comme une griffe. En se fixant dessus, ils forment un complexe soluble. De cette manière le métal lourd logé dans les zones grasses va être repoussé et passer dans les zones non grasses (sang, eau…). De cette façon, le complexe chélateur – métaux lourds, pourra être facilement éliminé du corps. 

La chélation a donc un intérêt dans les procédés de détox métaux lourds.

Les chélateurs à privilégier lors d’une détox métaux lourds

 

Le type de chélateur à privilégier dépend du niveau d’intoxication. D’ailleurs, vous pouvez définir votre niveau d’intoxication aux métaux lourds grâce à des analyses métaux lourds

 

Si vous êtes dans le cas d’une intoxication aiguë, la détox métaux lourds aura lieu dans un hôpital avec des produits chélateurs puissants. Ces produits et agents chélateurs sont chimiques et sont utilisés en cas d’intoxication sévère. Parmi ces chélateurs chimiques on retrouve : EDTA, DMPS, DMSA.

 

Si vous avez des taux de métaux lourds un peu au dessus des doses autorisées, vous pouvez agir et entamer une détox métaux lourds naturelle par exemple. Il est quand même conseillé d’en parler avec son médecin ou un naturopathe. 

 

Les chélateurs naturels à privilégier :

  • La chlorella est très riche en protéines et notamment en molécules soufrées. Ces dernières sont connues pour chélater les métaux lourds.  
  • L’ail des ours est riche en soufre, ce qui lui confère des propriétés chélatrices. Il est aussi dépuratif et apporte de nombreux bienfaits au corps. Son action renforce celle de la chlorella.
  • L’acide alpha-lipoïque possède des propriétés chélatrices est est capable de passer certaines barrières afin de retirer les métaux lourds des tissus profonds comme le cerveau.
  • Coriandre 

 

Pensez à vous complémenter en minéraux pour restaurer tous vos taux de minéraux essentiels pendant la détox métaux lourds. Vous pouvez par exemple consommer des noix du Brésil.

La première détox métaux lourds brevetée

Yvery a étudié scientifiquement l’action de la chlorella conjointement avec des molécules pouvant améliorer son efficacité. Au travers de nombreux mois de recherche, nous avons trouvé une formulation unique, que nous avons brevetée : METOStop.

METOStop est formulé à base de trois actifs : la chlorella, l’ail des ours, et l’acide alpha-lipoïque. La formulation en cœur huileux et liquide permet une meilleure efficacité préventive. Il participe à une bonne détox métaux lourds.