Intoxication à l’Aluminium : les symptômes et les causes enfin dévoilés !

Avez-vous déjà entendu parler d’intoxication à l’aluminium ? L’aluminium est un métal lourd qui est responsable de nombreux symptômes et maladies graves. Il faut savoir que l’insuffisance rénale est responsable d’une diminution de son élimination, et de ce fait cela va favoriser sa toxicité. On pourrait penser que la dialyse rénale pourrait jouer un rôle dans son élimination, mais elle est en fait inefficace. Par conséquence, l’aluminium sera responsable de diverses pathologies dont l’encéphalopathie. Il est clairement démontré que l’aluminium s’accumule dans le cerveau et les os. Au niveau osseux, l’aluminium pourra même remplacer le calcium. L’aluminium sera excrété par la bile et secondairement par les urines.

 

Intoxication à l’aluminium : Les causes possibles

Une intoxication à l’aluminium peut avoir diverses origines et causes possibles. Bien évidement, suivant le taux d’intoxication, les symptômes pourront être plus ou moins graves et conduiront ou non à des maladies.

–       L’eau de boisson peut être une source d’intoxication à l’aluminium : L’aluminium est très présent dans l’eau en général. En effet il a des propriétés bactéricides, il est une composante des agents floculants ( permettant une agrégation de particules) utilisés dans les bassins de décantation, il est déposé par les pluies acides.

–        Les ustensiles en aluminium à proscrire : boites de conserve, ou papier d’aluminium, l’aluminium est un composé largement utilise depuis l’après-guerre dans la fabrication des ustensiles de cuisines. Qui n’a pas connu de casseroles en aluminium dans sa famille ? On en trouve aussi dans les capsules de café. Avec le temps ce type d’ustensile s’abîme et des micro particules d’aluminium se retrouvent alors en contact avec votre nourriture.

–        Déodorants/anti-transpirants : son efficacité n’est plus à prouver, mais son rôle dans le cancer du sein non plus ! En effet, certains déodorants contiennent encore de l’aluminium sous forme de sulfate. Capable de passer la barrière de la peau lorsque la peau est irritée, il est considéré comme un perturbateur endocrinien notamment dans l’industrie de la cosmétique.

–        Fumée du tabac et du cannabis contient des métaux lourds: en plus des problèmes de produits de combustion largement cancérogènes dans la fumée de tabac comme la dioxine ou le benzo(a)pyrene, le tabac ou le cannabis contiennent une quantité importante d’aluminium, ce qui contribue largement à l’intoxication par inhalation.

–        Pâte dentifrice : le dentifrice n’est pas toujours propre ! L’aluminium peut être utilisé comme bactéricide dans un but de conservation par exemple. Les dentifrice contiennent souvent de l’oxyde de titane aussi dans le but de blanchir la pâte dentifrice.

–        Levure chimique/soda (aluminium sulfate) : il ne faut pas penser que ce que l’on nous vend pour manger ou faire des préparations est inoffensif. Effectivement, les levures chimiques sont malheureusement riches en aluminium, ce qui se retrouvera dans nos pâtisseries ou pain maison (ou industriels)!

–        Antiacides : Parmi les médicaments dont l’applications est l’anti acidité,  il faut être très prudent. Certes, pas tous en contiennent, mais nous invitons le consommateur à vérifier la présence ou l’absence de cet élément dans la composition des produits.

–        Produits médicinaux qui contiennent des chélateurs du phosphate.

–        Lait et produits laitiers : les animaux consomment de la nourriture et de l’eau qui peut être une source de contamination. Il est alors normal de retrouver cela dans le lait et les produits dérivés. Mais l’aluminium peut se retrouver dans le lait parce qu’il a été contaminé à partir du matériel d’équipement comme les citernes.

–        L’aluminium dans les aliments au vinaigre. Là encore pas tous en contiennent, mais il faut vérifier les étiquettes.

–        Certains sprays nasaux

–        Certaines litières pour chat : Il vaut donc mieux ne pas être en contact direct. Mais nos amis les bêtes n’échappent pas à la règle de la contamination.

–        Lait maternisé, lait de vache et produits du soja. Voici quelques années, une étude réalisée sur différents lait maternisés a permis de mettre en évidence la présence de forts taux d’aluminium dans les laits pour bébés.

–        Céramiques : Ceci est logique car les céramiques sont réalisées à partir d’argile qui contient naturellement beaucoup d’aluminium (faites à partir d’argile AL 203)

–        Amalgames dentaires : souvent associés au terme de plombage, les amalgames dentaires contiennent du mercure mais aussi de l’aluminium.

–        Filtres de cigarette 

–        Fumées des gaz d’échappement automobiles : Ces usines à produire des éléments toxiques en grande quantité, déversent de forts taux d’aluminium. Il ne faut pas croire que seules les particules diésel sont le problème des gaz d’échappement !

–        Pesticides riches en aluminium : l’actif est bien entendu toxique et appartient souvent à la catégorie des estrogènes-like. Mais l’aluminium est aussi fortement présent dans ces composés agricoles.

–        Additifs de type colorant alimentaire : ils n’en sont pas dépourvus

–        Sel de table souvent contaminé à l’aluminium : Cet élément essentiel de notre alimentation est malheureusement contaminé par ce métal lourd. Le sel contient bien entendu tous les éléments de la pollution

–        Farine blanche : tous nos aliments contenant de la farine sont contaminés et nous contaminent à leurs tours.

–        Fromage américain : les fromages américains sont en général des pâtes assez insipides qui de ce fait sont utilisés en fromage fondu en complément de viande. Parmi ces fromages, le cheddar contient beaucoup d’aluminium.

–        Médicaments contenant du kaolin : nombreux sont ces médicaments. Ils sont composés essentiellement de silicate d’aluminium, et donc d’aluminium !

–        Sutures avec des revêtements pour la cicatrisation des plaies : l’aluminium est bactéricide ne l’oublions pas, et de ce fait est largement utilisé dans ces moyens de suture.

–        Poison pour les rats : attention, outre les actifs toxiques et létaux pour les rats (mais aussi pour les animaux humains et non humains), ils contiennent pas mal d’aluminium.

 

Nous voyons que la liste des sources d’intoxication à l’aluminium est longue mais pas exhaustive ! Ce qui veut dire que l’aluminium est largement présent dans notre environnement. Il est normal alors que de nombreuses pathologies aient pu émerger suite à son omniprésence.

 

Intoxication à l’aluminium symptômes

 

L’aluminium possède une Neurotoxicité avérée. L’aluminium passe la barrière encéphalique et va donc pouvoir se loger dans le cerveau. De ce fait, divers symptômes vont émerger. Il peut y avoir de diagnostiqué un discours anormal, une encéphalopathie progressive, ou bien des convulsions. L’aluminium peut être une des origines de maladies neuro-dégénératives comme la maladie de Parkinson ou bien la maladie d’Alzheimer.

L’aluminium est également, semblerait-il, impliqué dans des phénomènes de cancer du sein, sclérose en plaque, fibromyalgie, et autres maladies.

Liste des symptômes d’un niveau d’aluminium élevé :

  • Vous pouvez avoir des discours anormaux
  • Convulsions
  • Fractures osseuses régulières
  • Maladie : Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques, encéphalopathie progressive
  • Anémie
  • Secousses musculaires
  • Fonction parathyroïdienne dégradée

 

Comment chélater progressivement les métaux lourds du corps pour éviter une intoxication métaux lourds

Découvrez notre complément alimentaire spécial Détox métaux lourds : METOSTOP

Metostop1.jpg

Formule brevetée et formulée à partir de Chlorella, ail des ours et acide alpha lipoïque.
Nos actifs sont testés en amont afin de vous garantir une non intoxication des actifs sélectionnés.

 

Comment savoir si on est intoxiqué à l’aluminium ?

Il est nécessaire de faire un test de dépistage des métaux lourds pour identifier le degré d’intoxication aux métaux lourds.

Yvery a mis au point, une analyse capillaire vous permettant de doser plus de 19 métaux lourds dans les corps.
Si vous souhaitez en apprendre plus à ce sujet, nous avons un article à ce sujet : ” Analyse métaux lourds “.

Faire une analyse de la présence de métaux lourds 

Pour être informé des actualités et promotions :

Découvrez d’autres articles sur le même sujet :