Métaux lourds : Analyses biologiques et traitement

Dans le cadre de nos avancées scientifiques, nous souhaitons vous faire part de nos résultats en matière de recherche sur les métaux lourds. Tous nos travaux sont réalisés en collaboration avec des instituts de recherche institutionnels.

 Les métaux lourds, enjeu de santé publique.

Les métaux lourds, présents naturellement dans notre environnement et utilisés largement par l’industrie, font partie intégrante de notre vie quotidienne. Ils sont partout : poissons (thon), amalgames dentaires, ustensiles de cuisine en aluminium, cosmétiques et médicaments, vaccins, capsules de café… Or de nombreuses études scientifiques ont démontré leur implication dans les maladies dites “de civilisation” telles que le diabète de type II, l’obésité, l’autisme, des maladies auto-immunes ou encore la sclérose en plaques, la fibromyalgie, la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson. Bien plus qu’un simple phénomène de mode, la détoxication aux métaux lourds est en passe de devenir un enjeu majeur de santé publique.

 Comment savoir si l’on est contaminé ?

Les métaux lourds se logent généralement dans les tissus gras comme le cerveau ou le tissu adipeux. Il est impossible d’investiguer ces tissus pour des raisons évidentes. Alors où les chercher ? Le sang, les urines ou les selles sont une possibilité mais là encore, si les métaux lourds sont stockés dans la masse graisseuse, ils ne circuleront pas et pourront être indétectables.

Pour connaître le niveau de contamination dans l’organisme et prendre les actions concrètes afin de préserver votre santé, le laboratoire YVERY, en association avec un Laboratoire Universitaire, vous propose un test de dosage des métaux lourds à partir d’un prélèvement capillaire : METODiag®. Les cheveux sont le témoin de votre vie sur les trois mois passés.

C’est une analyse simple, rapide, non invasive et validée scientifiquement. C’est un des tests les plus exhaustifs du marché car il porte sur la détection des 12 métaux les plus présents et toxiques dans l’organisme :  Fer, Chrome, Aluminium, Manganèse, Nickel, Cuivre, Zinc, Arsenic, Sélénium, Cadmium, Mercure et Plomb.

La démarche à suivre pour le prélèvement est très simple; il s’agit de couper soi-même une mèche de cheveux prélevée à la base du crâne (de 3 mm d’épaisseur et 6 cm de long minimum) et de la renvoyer au laboratoire dans une enveloppe préaffranchie fournie. Les résultats sont alors communiqués dans les deux semaines.

Ce test est un outil de prévention qui permet de découvrir le niveau d’intoxication aux métaux lourds de votre organisme et contribuer à l’amélioration de votre bien-être et votre santé. En fonction des résultats, YVERY s’engage à proposer une recommandation personnalisée et un suivi.

 

Comment s’en débarrasser ?

Une formulation issue de la recherche. Le Laboratoire YVERY a consacré deux années de recherche scientifique, entouré de laboratoires prestataires de la faculté de pharmacie de Marseille, pour mettre au point une solution naturelle et efficace pour la détoxication de ces métaux. Il a associé trois actifs d’origine végétale, la Chlorella, l’ail des ours et l’acide alpha-lipoïque issu du chou ou du broccoli, dans une capsule au coeur liquide : METOstop. Les excipients (huile de tournesol, cire d’abeille et lécithine de tournesol), eux aussi d’origine naturelle, ont été soigneusement et astucieusement sélectionnés pour leur capacité à rendre disponibles ces actifs dans l’organisme le plus longtemps possible.

Des résultats prouvés scientifiquement et brevetés.

Grâce à sa formulation originale, Métostop obtient des résultats très significatifs.

Un traitement préventif au Métostop permet par rapport à une absence de traitement de diminuer :

  • le taux de plomb dans le cerveau de 90% environ, et de près de 50% par rapport à un traitement avec de la Chlorella seule (produit naturel “de référence” dans la détox métaux lourds) ;
  • le taux de plomb au niveau des reins de plus de 70%, et de plus de 60% par rapport à un traitement avec de la Chlorella seule.

Metostop agit en chélatant les métaux lourds puis en stimulant les organes d’élimination (foie et reins) afin d’aider l’organisme à s’en débarrasser. YVERY a déposé en juin 2018 un brevet national pour cette nouvelle formulation du Metostop (18/70392).

Cette innovation complète parfaitement un précédent brevet YVERY (brevet W02010/007252) concernant  la biodisponibilité d’un polyphénol naturel, le resvératrol. Le resvératrol est à ce jour le seul antidote contre certains polluants urbains tels que les particules diesel, les pesticides, le glyphosate , la dioxine et hydrocarbures.

Pour être informé des actualités et promotions :

Découvrez d’autres articles sur le même sujet :